Les compléments alimentaires aident-ils à l’hypertrophie de la prostate?

L’excès d’hyperplasie de la prostate est un grave problème de santé et ne doit être traité que par un médecin. Toutefois, dans le cas d’une légère hypertrophie de la prostate, certaines substances naturelles peuvent être utiles, utilisées sous forme de suppléments diététiques et après consultation du médecin traitant.

L’hypertrophie bénigne de la prostate peut causer divers problèmes, notamment des difficultés à uriner, un faible débit urinaire, des mictions fréquentes en petite quantité. Le traitement traditionnel implique l’utilisation de médicaments sur ordonnance qui peuvent largement compenser les symptômes onéreux de la maladie. Il s’avère que ce type de traitement provoque souvent des effets secondaires. Cependant, vous pouvez utiliser des substances naturelles qui soutiendront l’action du médecin, aideront à réduire les effets secondaires et accéléreront le traitement de la maladie.

N’oubliez pas de parler à votre médecin avant de prendre tout complément alimentaire.

Compléments alimentaires soutenant le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Le bêta-sitostérol est une substance que l’on peut trouver dans de nombreuses plantes. L’utilisation de préparations contenant du bêta-sitostérol ne réduit pas la glande de la prostate, mais diminue certains des symptômes gênants de la maladie et aide à uriner plus facilement. Le pygeum, qui provient de l’écorce de prunier africain, a des propriétés similaires.

L’extrait de pollen de seigle peut améliorer de nombreux symptômes de la maladie, notamment en réduisant la fréquence des mictions, en atténuant les douleurs pendant la miction, en renforçant le flux d’urine et en aidant à vider la vessie. Selon certains avis, cette préparation pourrait également réduire la prostate. La réduction de la prostate et la réduction de nombreux symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate peuvent également être obtenues en utilisant l’extrait de palmier nain.

LAMININE est un complément alimentaire dont les effets sont comparés à l’action des cellules souches. Par conséquent, l’utilisation de cette préparation dans le cas de l’hypertrophie bénigne de la prostate semble justifiée. Le fabricant recommande les doses suivantes: 2 à 3 gélules pour les affections mineures, 4 à 6 gélules pour les affections graves.

Il existe également des compléments alimentaires moins associés au traitement de la prostate car il est plus difficile de trouver des revues et des critiques ou des tests confirmant leurs effets thérapeutiques. Ils sont le plus souvent utilisés comme auxiliaires en combinaison avec d’autres substances. Ceux-ci incluent: extrait de graine de citrouille, ortie, ail, graine de lin, chardon-Marie, canneberge séchée, quercétine, trèfle rouge, sélénium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.