Aide dans le traitement de l’arthrite

L’une des causes possibles de l’arthrite est le déséquilibre immunologique. Les mécanismes anti-inflammatoires naturels peuvent fonctionner de manière anormale – on parle alors de maladie auto-immune. En cas de raideur auto-immune des articulations, le système immunitaire du corps commence à attaquer ses propres tissus, en particulier la membrane synoviale, qui entoure les éléments constituant les articulations de notre corps.

L’exactitude de la réponse immunitaire systémique dépend de la qualité de la microflore gastro-intestinale. Prendre soin de la flore bactérienne correcte de l’intestin peut aider à guérir ou à prévenir les douleurs articulaires et les raideurs.

L’affaiblissement de la synoviale provoque des dommages mécaniques au tissu cartilagineux, au tissu conjonctif, aux os et aux ligaments environnants. Le même mécanisme s’applique aux articulations du genou et aux hanches, aux coudes, aux bras et aux mains. Les effets des dommages sont la douleur, la raideur et la mobilité réduite – problèmes avec les activités quotidiennes. Si, dans un tel état de santé, nous allons chez le médecin, nous apprendrons qu’une inflammation s’est produite au genou (hanche, coude, etc.).

Lors de réactions inflammatoires, des substances chimiques spécifiques pouvant être détectées pendant le test (marqueurs) apparaissent dans le sang. Pour chaque type de perturbations dans le fonctionnement du corps, des marqueurs caractéristiques peuvent être déterminés. Pour l’inflammation auto-immune de la raideur articulaire et des articulations douloureuses, il existe également des marqueurs biochimiques spécifiques qui apparaissent dans le sang lors de fortes réactions auto-immunes. Le niveau de ces marqueurs peut être mesuré dans un test sanguin.

Sur la base de l’étude du niveau de marqueurs de la réaction auto-immune, il a été constaté que le complément alimentaire pris pendant un certain temps peut réduire le niveau d’inflammation. Le traitement systématique conduit à la régression de l’inflammation et à la réduction des douleurs et des raideurs articulaires.

La relation entre l’état de la microflore intestinale et la réaction auto-immune du corps.

Les inflammations résultant de réactions auto-immunes peuvent entraîner une réduction significative de l’activité physique et une baisse de la qualité de la vie. Par conséquent, il convient d’envisager l’utilisation de probiotiques, qui visent à normaliser la microflore intestinale afin de maintenir le bon fonctionnement du tube digestif et du système immunitaire. De l’avis de nombreuses personnes, cela permet de réduire la réponse inflammatoire incorrecte et d’atténuer les symptômes de douleurs articulaires.

Pendant de nombreuses années, on a considéré que les probiotiques soutenaient la manière de traiter les conséquences de divers états inflammatoires. La souche bactérienne Bacillus Coagulans (DIGESTIVE+++), qui a des effets anti-inflammatoires et immunomodulateurs chez l’animal et chez l’homme, fait l’objet de toutes les attentions. Il a également été découvert que la fibre prébiotique que l’on trouve dans les artichauts (inuline) affecte positivement le système immunitaire. Les prébiotiques, tels que l’inuline, atteignent le côlon et sont utilisés comme combustible par les micro-organismes bénéfiques, ce qui accroît leur colonisation et contribue au maintien d’une bonne santé du côlon et du bon fonctionnement du système immunitaire.

Partagez votre avis…